Peugeot 301 !

PEUGEOT 301Les dernières Peugeot lancées sur le marché portent un nombre se terminant par le chiffre 8. Jusqu’ici, la marque avait en effet pour habitude d’augmenter le dernier chiffre du nombre désignant un modèle. Exemple : après la 205 arriva la 206, puis la 207 et aujourd’hui la 208. Mais ce système n’est bien sûr pas éternel… Le constructeur français a donc décidé de changer de politique à ce niveau.

C’est en 1929, avec la 201, que Peugeot a commencé à nommer ses modèles d’un nombre à trois chiffres, comprenant un zéro au centre. La logique était claire : le premier chiffre indique le segment de marché, le 0 central correspond à l’identité de la marque, tandis que le dernier chiffre indique la génération du modèle.

Mais ces dernières années, la gamme s’est fortement élargie et les dénominations sont devenues très complexes. De nouvelles carrosseries sont apparues, comme les CC (coupé-cabriolet) ou SW (break). Et depuis 2005, certains modèles arborent un nombre comprenant deux zéros, comme les 3008 et 5008. Mais le dernier chiffre se rapproche aujourd’hui de la dizaine, il est donc temps de changer de méthode.

1 ou 8

Voyons en quoi consiste la nouvelle stratégie d’appellations. Le premier chiffre du nombre donnera toujours la place du modèle sur le marché, tandis que 0 (ou double 0) central est préservé. Ce qui change, c’est la signification du dernier chiffre.

Désormais, tous les nouveaux modèles destinés aux marchés de conquête porteront le chiffre « 1 » à la fin. Par contre, les remplaçants des modèles actuels conserveront leur appellation actuelle et donc le chiffre « 8 » à la fin, comme 208, 308 ou 508. Quant aux modèles de la génération « 7 », comme la 107, ils passeront au « 8 » définitif pour leur prochaine génération.

301

Pour illustrer concrètement sa nouvelle politique d’appellations, Peugeot présente la nouvelle 301. Si vous avez bien suivi, vu que son « nom » se termine par un « 1 », ce modèle est donc destiné aux marchés émergents. La 301 sera en effet commercialisée en Turquie, en Europe centrale et orientale, en Russie, en Ukraine, en Grèce, au Maghreb, au Moyen-Orient, dans les Pays du Golfe et d’Afrique, et sur certains marchés d’Amérique latine. Peugeot juge que ce modèle deviendra l’une des Peugeot les plus vendues de la planète, mais qu’il n’a pas sa place sur le marché belge. La 301 fera sa première apparition mondiale au salon de Paris, à l’automne.

[Vroom.be]

Plus d’images sur notre page Facebook : Facebook.com/AutoMotodz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Mathematica  –  Do the Math