Enfin, la Chevrolet Corvette 2013

En soixante ans, la Corvette aura connu seulement six générations ! Autant dire que les présentations de nouveaux modèles ne passent pas inaperçus et… c’est le cas aujourd’hui, avec cette Corvette septième du nom ! Chevrolet l’a voulue plus diabolique, plus efficace et plus… sobre que jamais.

La Stingray est de retour !

Chevrolet l’annonce, la Stingray, cette Corvette venimeuse apparue en 1963, est de retour ! Cinquante ans plus tard, cette raie armée (« Stingray » en français) vient titiller les références européennes en les harponnant avec son allure agressive, mélange de courbes tracées au fuseau et de muscles saillants. Un programme haut en couleur, comme toujours ! Pourtant, les dimensions restent compactes : 4,5 mètres de long, mais près de 1,9 mètre de large et 1,2 mètre de haut seulement !

Puissance de tir !

On vous l’avait déjà annoncé, le moteur ne cède pas à la tendance actuelle au downsizing… Et pour cause, il s’agit toujours du sempiternel V8 de 6,2 litres, délivrant plus de 450 chevaux et un couple de 610 Nm. Revu, il dispose de l’injection directe, de la désactivation de la moitié de ses cylindres à faible charge, de la distribution variable…

La Corvette étant réputée pour son tempérament volcanique, Chevrolet allège l’ensemble avec de la fibre de carbone à tire-larigot (capot, toit rétractable…), des matériaux composites et une structure en aluminium. Voilà qui permet de tirer pleinement parti de la puissance disponible : le 0 à 100 km/h devrait être expédié en 4 secondes environ !

Deux transmissions

Marché américain oblige, une boîte automatique à 6 rapports et palettes au volant est proposée. Mais pas seulement, car aussi étrange que cela puisse paraître, les Américains préfèrent leur sportive avec une boîte manuelle ! Et la Corvette dispose à ce sujet d’un organe inédit, à sept rapports et dispositif de double débrayage automatique, à l’instar d’une certaine Nissan 370 Z !

Pistarde, avec ça !

Avec son équilibre frôlant la perfection (50/50 de répartition de masse entre les trains avant et arrière), la Corvette pleut pleinement exprimer sa rage de vivre ! Pour les habitués de la piste, Chevrolet conseille le « Z51 Performance Package », un nom ronflant qui désigne un ensemble d’options destinées à renforcer la bête pour un usage sur circuit : différentiel autobloquant électronique, carter sec, refroidissement de la transmission et du différentiel, freinage revu et pack aéro.

Cinq modes de conduite

Une molette agissant sur douze paramètres permet d’adapter la Corvette à toutes les situations : Weather (sol glissant), Eco (plutôt original sur une Corvette…), Tour (confort), Sport (assez explicite !) et Track (usage sur piste). Voilà qui nous rappelle une certaine… Ferrari 458 Italia !

Equipement

En bonne Américaine, la Corvette mise beaucoup sur la sono, avec dix haut-parleurs, ce qui devrait couvrir le grondement de basse du V8. Pointons également le nouveau système multimédia de 8 pouces et l’affichage tête haute personnalisable. [Vroom.be]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Mathematica  –  Do the Math