BMW, Mercedes et Volkswagen ont été perquisitionnés!!!

Depuis le mois de juillet dernier, la Commission européenne enquête sur des soupçons d’entente entre les groupes Daimler, Volkswagen et BMW. Les constructeurs auraient pu, entre autres, se mettre d’accord sur le prix d’achat de certaines technologies liées au diesel pour faire des économies en contournant les normes en vigueur, induisant une fraude aux émissions.

Les investigations semblent s’approfondir puisque les sièges sociaux de BMW, de Daimler, de Volkswagen et d’Audi ont été perquisitionnés ces derniers jours. « Ces inspections sont liées aux inquiétudes de la Commission sur le fait que plusieurs constructeurs automobiles allemands aient pu avoir violé les règles de l’UE en matière de concurrence qui interdisent les cartels et les pratiques commerciales restrictives », a déclaré Bruxelles.





Faire bonne figure

Les constructeurs disent collaborer pleinement avec les enquêteurs de la Commission. Ce sont Daimler et Volkswagen qui ont dénoncé les premiers cette entente, une information relayée par la publication allemande Der Spiegel. Daimler insiste sur sa position de « lanceur d’alerte » qui pourrait inciter la justice à se montrer clémente.

Si les faits étaient avérés, les géants automobiles allemands pourraient devoir payer des amendes de plusieurs milliards d’euros. Le scandale du DieselGate a déjà coûté une somme de cet ordre au groupe Volkswagen dans les pays où il a été condamné, notamment aux Etats-Unis.

Source: AutoPlus



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *